Home > family > A letter from my grand mother

A letter from my grand mother

November 19, 2009 Leave a comment Go to comments

This week I received a second letter from my grand mother. She is known for being a bad and heartless liar. But she sent me a letter to express her concerns about me. To tell you the truth, I am very surprised to see that she seems to care about me. She probably doesn’t mean a single word of what she said but it sounds sincere. I won’t see her this winter. I haven’t seen her and been in France for a year and a half now and I’m okay with that, I don’t care. France for me, it’s real bread, good chocolate and my parents. My parents will come visit me this winter, and will very probably bring some good chocolate with them. The only thing I miss about France is the food – especially the bread. Beside that, there’s nothing else for me in France. Anyway, here’s what my grand mother wrote in her letter:

“Ma chérie,
Eh oui c’est encore ta mamy qui te fait un coucou qui, j’espère te trouvera en bonne forme. J’ai appris par tes parents que tu ne seras pas en France pour Noël cette année encore, il y a bien longtemps que je ne t’ai pas vue, mais j’ai régulièrement de tes nouvelles par tes parents, nous avons bien pensé à toi, lors de notre “kluski party”, le menu a eu du succès auprès de ton père. Enfin, c’est partie remise, pour ton prochain retour. Alors ma chérie, que deviens-tu? Je pense que ton moral revient, ainsi que la bonne forme. C’est ce que m’a dit ta mère et c’est tant mieux. Continue et ne lâche pas. La vie vaut la peine d’être vécue, ne te laisse pas contrarier par des idées qui n’en valent pas la peine. Pense à nous, je sais que tu n’as personne pour t’encourager sur place mais nous te guettons malgré les kms qui nous séparent. Nous sommes toujours avec toi, et je suis sûre que tes petits problèmes s’arrangeront. Tu sais, la vie est une série de hauts et de bas, à nous de les vaincre. Et je sais que tu es à la hauteur. J’ai cru entendre que tes parents seront avec toi à Noël, ce qui me réjouit.
Volà ma chérie, sur ce je termine ce petit [ mot ], sache qu’on t’aime très fort. Aussi sois forte pour nous. Je t’embrasse très très fort.
Ta mamy   Gros, gros bisous

J’ai essayé de te joindre au téléphone, mais je ne suis pas douée, et aussi tu n’étais pas chez toi. Je recommencerai un jour.”

Advertisements
Tags:
  1. No comments yet.
  1. No trackbacks yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: